La passion de la couture est née.

Publié par Genevieve Arsenault le

blogue petite entreprise couture passion

Il était une fois une petite fille qui était très proche de sa grand-mère maternelle. Cette petite fille c’est moi. 👵🏻👧🏻

Je me souviens des jours que je me faisais garder chez elle, je me retrouvais inévitablement dans sa salle de couture. Cette pièce, entre la chambre froide et la garde-robe sous l’escalier était un endroit où j’aimais tant la regarder coudre.

🙂 Elle y était si heureuse. Ça me fascinait de la voir travailler et coudre. J’ai même des souvenirs précis où je jouais avec son matériel de couture. Le fameux ruban à mesurer que je déroulais puis que je roulais, les bobines de métal, la tomate rouge pour les épingles, etc.

🧵🪡 Un jour, ma grand-maman a changé de machine à coudre et elle me l’a donné. J’étais une adolescente et je ne savais pas trop quoi en faire. Cependant, je savais que je voulais la garder. Je l’ai conservé longtemps dans mes choses sans même l’ouvrir. La machine à coudre m’a suivi dans mes deux déménagements.

🏠 Près de 20 ans plus tard, nous habitons maintenant à 6h de route. Elle est venue me rendre visite. J’étais enceinte de ma 3e fille. 🤰🏻Comme c’est la tradition, ma grand-maman voulait confectionner des choses pour son arrière-petite-fille. Nous nous sommes rendues dans un magasin choisir du tissus afin qu’elle puisse lui confectionner une courte pointe.

❤️ J’ai alors eu un coup de cœur pour un tissus. Je visualisais alors la literie de ma petite Romie. Comme ma grand-maman était à la maison seulement pour quelques jours. Je m’empresse de lui demander de me montrer à coudre. J’ai sorti la machine à coudre poussiéreuse qui dormait dans un coin de la garde-robe, depuis si longtemps. Aucune minute à perdre, je veux tout savoir!

🧵🪡 Ce moment est en fait le réel déclic que j’ai eu pour la couture, une vraie passion. Je ne vois pas le temps passé quand je suis devant ma machine à coudre. J’ai tellement de projets pour ma petite Romie à venir : couches lavables, vêtements, doudou, literie, mobile. Je me cherche constamment de nouveaux projets à réaliser. J’y consacre beaucoup d’heure pendant mon retrait préventif.

 

Je me replonge dans mes souvenirs et je revois ma grand-maman dans sa salle de couture heureuse et je suis fière de suivre ces traces. J’ai même l’impression de poser des gestes d’instinct, c’est comme si tout ce que j’avais observé petite me servait maintenant.

🤩 Tous ces moments et souvenirs ont façonnés en quelque sorte l’entrepreneure que je suis devenue. La couture m’apporte tellement. Elle m’a grandement aidé à faire face à des défis personnels et même de calmer mon anxiété. Le temps s’arrête quand je couds. Je suis capable de faire le vide. Grâce à la couture, je m’épanouie comme femme, maman et entrepreneure.

😘 Merci grand-maman pour le lègue de cette passion.


Partager ce message



← Message plus ancien